lundi 5 octobre 2009

Arbre des Nations Unies



Arbre réalisé par Henri Eveleigh, 1947
Une version de l'image plus claire

Montrer comment cette affiche resprésente bien les idéaux démocratiques du président Roosevelt et de l'ONU.

Egalité (autodétermination), liberté (libre choix), sécurité (renonciation aux acquisitions territoriales), croissance (coopération économique)

Égalité
Les 52 feuilles sont de taille identique, sont égales.

Liberté
Cet arbre peut faire penser aux « arbres de la liberté » (époque de la Révolution française).

Sécurité
Par l’idée de force :
La force des deux mains, dont une en particulier est capable de soutenir l’arbre entier et même la terre où il s’enracine ;
Les deux mains protègent l’arbre (comme on protège une flamme) ;
Les feuilles sont sur l’arbre, protégées ; idée de se protéger en grimpant sur un arbre.

Par l’idée d’union :
Union des United Nations ;
Union des deux mains ;
Union de toutes les feuilles sur un même arbre.

Croissance
Planter un arbre c’est bien sûr une image de croissance ;
Un arbre jeune, cela croît, cela prospère ;
Cet arbre est en bonne santé, il a des feuilles vives, il est équilibré, c’est une image de croissance.

On voit aussi les rapports de forces qui existent au moment de la création des N.U. :
Le rôle prépondérant des deux mains (USA, URSS) ;
De ces deux mains, et en ce qui concerne les Nations Unies, prépondérance d’une des mains, celle qui soutient l’arbre, les E.U. ;
Les Etats-Unis sont placés sur une feuille au sommet, au centre de l’arbre ;
L’URSS est représentée par plusieurs drapeaux soviétiques (Biélorusse, Ukraine) ;
Les deux mains permettent d’introduire le thème idéologique Droite – Gauche de la Guerre Froide.

L'affiche provient du manuel:
AAVV, Histoire/Geschichte – L’Europe et le monde depuis 1945, Paris: Nathan, 2006, p. 19.



HISTOIRE
GYMNASE CANTONAL DU BUGNON - Sz - LAUSANNE
gmslausanne

2 commentaires:

  1. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  2. CORRECT MAIS CERTAIN POINT UN PEU MALADROIT

    RépondreSupprimer